www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 71 - Saône et Loire

Navigation

Vous êtes actuellement : CAPD-CTPD 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 octobre 2014

CAPD du 3 octobre

Ordre du jour :
 Ineats/Exeats
 Questions Diverses du SNUipp-FSU 71 !

Demi-journée de concertation du 15 octobre :

Tout d’abord, nous actons avec satisfaction que cette consultation se fasse sur le temps de service. Consultation sur temps de service, une vieille revendication du SNUipp. A cet égard, nous avons lu dans le compte rendu du SNUDI FO que nous aurions proposé de faire cette demi-journée...un mercredi après-midi ? Amusant. Et pourquoi pas un dimanche matin ? (plus c’est gros, plus ça passe !) Vous ne serez pas dupes, en cette année d’élections professionnelles, certains tentent le tout pour le tout ! Nous n’entrerons pas dans ces manœuvres de surenchère. Pour un syndicalisme de qualité, votez SNUipp-FSU 71 !!!

Concernant cette demi-journée, le SNUipp-FSU71 soulève des difficultés pratiques que nous vous avons transmises par courriel le 1er octobre. Voici le détail des débats :

SNUipp71 : "Que feront les directeurs si des élèves se présentent ?" DASEN : "Comment faisions-nous auparavant ?" SNUipp-FSU71 : "Le contexte est différent, cette demi-journée étant fixée un mercredi matin, plus un samedi. Il est plus difficile pour les parents de s’organiser 15 jours avant. Il est à prévoir que des élèves se présentent". DASEN :" C’est de la responsabilité du maire d’assurer la sécurité dans les écoles. Les directeurs doivent se rapprocher des maires." "Le choix du mercredi répond aussi à des contraintes de transport." SNUipp-FSU71 : "Que feront les collègues qui ont des enfants d’âge scolaire ?" DASEN : "Les autorisations d’absence seront refusées. La concertation est du temps de service. "

Si le DASEN confirme les responsabilités de chacun, nous pressentons que, dans la pratique, les choses seront sûrement moins fluides. Faites-nous remonter les difficultés.

Efin, le DASEN a précisé que les collègues à temps partiel n’auront pas à se présenter.

INEAT-EXEAT :

 5 EXEATS ont été accordés au barème + 2 EXEATS accordés par échanges + 1 EXEAT accordé pour raisons médicales. Sur les 8 collègues ayant bénéficié d’un EXEAT, 6 ont obtenu l’INEAT du département sollicité et mutent donc effectivement.

 9 INEATS ont été accordés à des collègues qui avaient obtenu l’EXEAT de leur département. Notre département étant déficitaire (comme presque partout !) nous avions demandé à ce que les collègues sollicitant l’INEAT du 71 et ayant obtenu leur EXEAT soient automatiquement intégrés dans notre département. Le SNUipp a rappelé son attachement au critère du barème dans l’attribution des EXEATS. En l’occurrence il a été respecté. De fait, des mutations ont pu se faire sans qu’il soit nécessaire d’organiser un échange avec le département souhaité.

Questions Diverses des élus des personnels :

Temps partiels à 80% :

4 quotités de 80 % ont été accordées dont 3 de droit et 1 sur autorisation.

Suite à l’intervention du SNUipp-FSU 71, une erreur concernant l’attribution d’un temps partiel à 80% a été corrigée. Le collègue concerné avait reçu un courrier officiel l’informant qu’il exercerait avec une quotité proche de 75% alors que la quotité de 80% lui avait été accordée lors de la CAPD du 6 juin.

Le critère d’attribution du temps partiel à 80% mis en avant par la DSDEN est l’organisation du service. Les collègues bénéficiaires pourraient, selon l’administration, organiser plus facilement leur service à 80%. Dans les faits, nous constatons que ce n’est pas le cas : des collègues ayant des conditions d’exercice similaires obtiennent ou n’obtiennent pas le 80%. Nous savons que le véritable frein à l’octroi du 80% s’explique par la rémunération de ce temps partiel payé à 85,7%.

Stagiaires :

L’administration a informé les élus des personnels que le stage d’accueil des stagiaires a eu lieu à la fin du mois d’août. Selon la DSDEN (anciennement Inspection Académique) tous les stagiaires étaient présents. Un accueil en circonscription a également été organisé. Les emplois du temps de tous les stagiaires ont (enfin) été finalisés la semaine dernière. Depuis hier, les stagiaires savent qui seront leur tuteur et connaissent le contenu de leur formation. Leur adresse académique a été créé.

Aucun collègue de la liste complémentaire n’a été recruté dans le 71. Dans d’autres départements des recrutements ont eu lieu pour remplacer des désistements sur liste principale.

Le SNUipp-FSU71 a dénoncé les conditions d’exercices très difficiles de certains stagiaires affectés sur des écoles relevant de l’Education Prioritaire.

Obligation Réglementaire de Service (ORS) des brigades :

Le DASEN réfute le fait que des brigades travailleraient le mercredi et le samedi cette année. Il rappelle que le décret l’interdit.

Formation Continue pour les directeurs :

Une formation de 5 semaines est prévue pour les nouveaux directeurs. Une semaine de stage sera organisée pour les directeurs qui seront nommés au prochain mouvement .

Le Plan Académique de Formation (PAF) paraitra après les vacances de la Toussaint sur le site du Rectorat.

Le SNUipp-FSU71 a dénoncé l’absence de formation avant la prise de fonctions pourtant préconisée par les textes officiels ( L’arrêté du 4 mars 1997 organisant la formation des directeurs d’école stipule qu’une formation préalable de 3 semaines sera organisée avant la prise de fonctions) .

L’administration confirme qu’une formation continue est prévue pour les enseignants spécialisés cette année.

Décharges de direction des écoles de 1 à 3 classes :

Le DASEN confirme que la circulaire n°2014-115 du 03-09-2014 sera appliquée dans le département : les directeurs des petites écoles (non déchargés) bénéficieront de 2 à 3 jours de décharge mobilisables jusqu’aux vacances de la Toussaint. Il a demandé un "état des lieux" sur cette question. L’administration nous a informés que ces directeurs ont déjà tous eu 1 jour décharge.

Demande des Emploi Du Temps de tous les collègues par certains IEN :

DASEN : Il est normal que les IEN demandent l’EDT des collègues pour effectuer un "contrôle" sur les heures réglementaires dédiées à chaque domaine d’enseignement. Le SNUipp-FSU a dénoncé l’inefficacité de ce type de contrôle. Pour nous, cette démarche relève du caporalisme.

Déficit des personnels :

Notre département enregistre un déficit de - 4,65 postes.

Remplaçants :

Sur 207,25 brigades, 80 sont affectés sur des congés longs et 7 brigades sont nommés à l’année.

Sur les 23 BDFC (Brigades de Formation Continue) 2 sont affectés sur des congés longs.

La situation de notre département est plus que critique, à l’image de ce qui se produit dans les autres départements !

Phase d’ajustement

Un outil informatique existe dans le département depuis plusieurs années suite à des dysfonctionnements dans les affectations (après la suppression du second mouvement en 2008). Le SNUipp-FSU71 a demandé le maintien de cet outil qui n’est pas national.

Le DASEN ne donne pas de réponse aujourd’hui car il admet ne pas connaître ce dispositif. Il propose un Groupe de Travail mouvement avec les élus des personnels.

La déclaration liminaire du SNUipp-FSU71 :

PDF - 88.4 ko
Déclaration des élus du SNUipp

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 71,

Adresse : 2, rue du Parc , Maison des syndicats , Chalon sur saône
- Tel : 03 85 43 56 34 -Email : snu71@snuipp.fr

JPEG - 10.8 ko
SNUipp71-FSU

Directeurs de publication :
- Vincent Castagnino, Mathias Cazier, Aurélie Gagnier-Boivin
- Secrétaires départementaux.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 71 - Saône et Loire, tous droits réservés.