www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 71 - Saône et Loire

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
2 décembre 2016

Arrêt des APC, trop de travail non reconnu

Arrêt des APC : comptez vos heures !!

Comme vous le savez, l’action « arrêt des APC » du SNUipp-FSU, dans le cadre d’une redéfinition du temps de travail a donné lieu à l’ouverture de discussions avec le ministère mercredi 30 novembre.

La position du SNUipp-FSU est clair : redéfinir notre temps de travail dans l’objectif de sa diminution. Nous nous sommes fait le porte-parole des collègues, qui lors des RIS, stages et enquêtes du SNUipp ont dit comment leur travail s’était intensifié, leurs questionnements autour de l’inefficacité des APC et la nécessité de reconnaître un ensemble de tâches non reconnues pour la réussite de tous les élèves.

Le Ministère admet que la question du temps non reconnu est une préoccupation forte des collègues et dit vouloir avancer sur ce dossier.

Les premiers éléments de discussion, visent à élargir le cadre des APC à des activités qui ne concerneraient pas directement un groupe d’élèves (autrement dit, déduire du temps des APC, 36 heures, les tâches que nous faisons déjà). C’est un premier pas dans le sens de la demande du SNUipp et de nombreux collègues.

Cette première réunion, va se poursuivre avec une prochaine réunion, sous quinzaine, ouverte aux autres organisations syndicales. Le calendrier de rencontres se poursuivra jusqu’en mars.

Le SNUipp-FSU a insisté pour que, durant cette période de dialogue, le ministère, ne donne pas de directives aux DASEN pour effectuer des prélèvements de salaire ou exercer des pressions sur les collègues engagés dans notre action. Le ministère est d’accord !

Que vous suiviez ou pas la consigne du SNUipp-FSU, comptez vos heures !! Vous serez surpris....

Ici tableau du SNUipp71 pour faciliter le comptage du travail visible ET invisible

Word - 104.5 ko
SNUipp71_108h_tableau de décompte des heures (2016-17)

Si comme le SNUipp-FSU 71 vous estimez que vos heures de travail de sont pas comptabilisées par le ministère, arrêtez de faire les APC !


Un document pour s’informer, argumenter, convaincre :

PDF - 368 ko
APC_A4-nov2016

PNG - 175.6 ko

A l’appel du SNUipp-FSU, les enseignants des écoles sont déjà plus de 37 000 à s’être engagés à ne plus faire les APC afin de redonner ce temps aux équipes et compenser une partie du travail invisible. C’est un premier objectif atteint pour le SNUipp-FSU qui s’adresse à la ministre et lance sa consigne d’arrêt des APC

Les 108 heures : ça explose !!! La preuve par l’exemple, celui du TEMPS D’ACCUEIL ET DE SORTIE, ici : http://71.snuipp.fr/spip.php ?article1485

A quoi correspond le travail invisible ?
- La préparation des cours (progressions, programmations, fiches, cahier journal)

- La recherche documentaire et la conception de supports pédagogiques

- L’appropriation des réformes sans formation (programmes, livret numérique...)

- La lecture des documents administratifs (circulaires, rapports, projets...)

- La préparation du matériel et de la classe (découpages, photocopies, mise en place des ateliers …)

- La préparation et l’accompagnement des sorties

- L’élaboration de projets de classe ou d’école

- La recherche pour mettre en place de projet (bibliothèque, canopé, site internet...)

- Les classes découvertes, les séjours avec nuitées, les séjours sans nuitée avec temps de repas compris, l’USEP

- Les corrections

- Les livrets de suivi des apprentissages, l’évaluation formative et positive, les bilans

- La gestion du site de l’école, du matériel informatique

- La coopérative scolaire

- Les commandes de fournitures

- Le lien avec les collègues quand on partage la classe (temps partiel, lien avec PES …)

- La liaison inter-cycles

- Le lien avec le RASED

- Les équipes éducatives, les équipes de suivi, PAI, PEDT

- Les rencontres avec les parents

- L’accueil des élèves et des parents le matin et les après-midis notamment à l’école maternelle

- La restitution des élèves aux familles

- Le lien avec les AVS, les ATSEM,…

- La préparation et participation aux manifestations organisées à l’école (carnavals, fêtes d’école…)

- Les réunions avec les services municipaux et les partenaires locaux (maison de quartier, MJC, associations diverses ...) : concertations, sécurité, citoyenneté, avec les équipe d’ATSEM, le médico-scolaire, le périscolaire, …

... Liste non exhaustive !

Notre consigne en pratique...

Faire les 108 heures autrement

Tout d’abord, il ne s’agit pas de boycotter les 108 heures (qui sont des obligations réglementaires de service), mais de se réapproprier les 36 heures des APC pour le reste du travail invisible non comptabilisé.

Ce que vous n’avez pas à faire

Vous n’avez pas à clamer haut et fort que vous ne faites plus les APC. C’est le SNUipp qui en prend la responsabilité, par sa consigne syndicale. Cette consigne est un parapluie, déployé à la fois au niveau départemental et au niveau national. Le DASEN (et par extension les IEN) a été interpellé par le SNUipp71, la Ministre par le SNUipp à Paris. Des négociations sont en cours. Il faut peser sur ces négociations ! Maintenant !! En revanche, n’hésitez pas à nous faire connaître l’état de la mobilisation dans votre école.

Cette consigne vous engage-t-elle ?

Oui, cette consigne engage l’ouverture d’un rapport de force avec l’administration. Plus de 37 000 enseignants se sont engagés à ne plus mettre en place les APC, dont les militants du SNUipp71 !! Nous le faisons pour l’ensemble de la profession. Nous vous invitons, comme nous, à monter au créneau. Il le faut pour que nous gagnions, ensemble !

Les droits des personnels ont tous été gagnés par le rapport de force. Il en sera de même pour la fin des APC. Pour rappel, une action similaire avait fonctionné en 2011-2012 pour le boycott de l’AP (aide personnalisée).

Quel est le risque ?

Si nous perdons ? Au pire, on peut nous retirer 1/30è de notre salaire (comme une journée de grève), mais plus probable on nous impose de faire les APC d’ici la fin de l’année scolaire. Nous ferons le point de la mobilisation à la fin de la période 3.

Si nous gagnons ? Nous aurons mis fin à un dispositif en lequel nous ne croyons pas, et gagné ce temps (1h par semaine) pour faire valoir ce que nous faisons déjà par ailleurs. Nous conseillons toutefois aux stagiaires de ne pas suivre cette consigne. L’année de stagiaire est la plus précaire du métier. Nous ne souhaitons aucunement mettre en danger votre titularisation. Vous aurez votre carrière entière pour lutter aux côtés du SNUipp pour les droits des personnels enseignants !

Comment gagner ?

Forcément en suivant la consigne et en convainquant les collègues de le faire également. Si cette consigne est massivement suivie, on gagnera la fin des APC !

Si d’aventure votre IEN vous fait d’amicales pressions...

1. vous en informez le SNUipp

2. vous lui répondez que :

- vous suivez la consigne syndicale du SNUipp

- vous n’avez pas encore planifié les APC car votre temps est alloué à d’autres tâches (voir tableau en début d’article) : temps d’accueil des élèves (les 10 minutes avant la classe ne relèvent d’aucune obligation réglementaire de service, c’est donc sur votre temps perso que vous les faites *, de même que le temps enagé pour rendre les élèves à la sortie de la classe) et temps de sortie, rencontre familles, conseils de maîtres et de cycle au-delà des heures déjà imparties... A la fin de l’année, vous pourrez justifier vos 108heures sans les APC. L’administration sait parfaitement que nous faisons déjà 108 heures sans les APC !! (voir tableau en début d’article)

PDF - 189.3 ko
29_09_16___courrier_men_apc-2

FOIRE AUX QUESTIONS

Notre IEN ne nous demande pas les tableaux des APC, devons-nous les faire remonter ? Certains directeurs sont parfois plus royalistes que le roi. L’IEN est en droit de vous demander les tableaux, mais s’il ne les demande pas, ne les faites pas remonter....

Je souhaite suivre la consigne syndicale du SNUipp mais...

- Notre IEN demande la remontée des tableaux des APC...Que faire ? Tu es adjointe : tu ne donne pas d’infos relatives aux APC à ta directrice. Tu es directrice : Tu peux également ne pas faire remonter les tableaux, mais cela t’engage comme directrice. Moins risqué, tu fais remonter les tableaux sans les infos relatives aux APC des enseignants qui suivent la consigne du SNUipp, toi comprise.

-  L’IEN menace de m’inspecter sur le temps des APC... Déjà, appelle-nous. Ensuite, si l’IEN peut techniquement veiller au bon déroulement des APC (et a le droit d’inspecter un agent sur ce temps), rien n’empêche légalement de mettre les APC en toute fin d’année scolaire. Auquel cas tu peux répondre, que tu ne les as pas mis en place pour le moment...A nouveau, le SNUipp fera le point sur la mobilisation en P3. La consigne pourra évoluer en fonction de l’avancée des négociations au ministère. Donc, dans le cadre précis d’une inspection sur le temps des APC, on joue la montre.

- Je suis la seule ou le seul de mon école à suivre la consigne. Que faire ? Ne te décourage pas. Plus de 37 000 enseignants se sont engagés partout en France à mettre fin à ce dispositif afin de faire valoir le temps de travail invisible dont ne parlent pas les 108 heures. Appelle-nous au besoin !

- Puis-je être sanctionné de ne pas faire les APC ? Si on perd, on peut reprocher aux agents de ne pas avoir accompli ces obligations réglementaires de service. Si cela devait arriver, le SNUipp71 protégera les collègues en modifiant sa consigne en fin de P3, et invitera les suiveurs de la consigne à faire les APC sur les périodes 4 et 5, faute de victoire. Le SNUipp accompagnerait cette nouvelle consigne d’une audience auprès du DASEN pour éviter toute sanction. Mais...

Il n’y aura pas de sanction si on gagne ! Le seul moyen de gagner est de suivre massivement cette consigne !! Suivez-là, et tentez vos collègues de la suivre !!

- J’ai déjà commencé les APC. Puis-je suivre la consigne en cours d’année ? Bien sûr !

- Je suis stagiaire. Puis-je suivre la consigne ? . La consigne du SNUipp met à mal l’administration, et n’est donc pas sans risque. Nous invitons les stagiaires à rester à l’écart de cette action, à ne pas la suivre. Votre titularisation ne doit pas être menacée.

- Que dire aux parents ? C’est au cas par cas que se gère cette situation, selon les parents d’élèves, leur relation de confiance avec l’équipe ou l’enseignant. Ici, un modèle de courrier proposé par le SNUipp : http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/Lettre_aux_parents_APC.pdf

DERNIER CONSEIL

Il est important de pouvoir justifier de vos 108 heures. Comptez tout ce que vous faites. Notamment les temps informels (mais néanmoins chronophages) comme le temps d’accueil ou de sortie, le temps de jonction avec le périscolaire....le temps en plus, celui qui ne sera jamais compté dans les 108 heures.

Vous avez un doute ? Appelez-nous !!


Article du 25 septembre 2016

Pour le SNUipp-FSU, il s’agit d’une première victoire. D’ores et déjà, dans toutes les écoles de France, dans chaque salle des maîtres, le syndicat a réussi à ouvrir le débat autour de la réduction du temps de travail, à impliquer une part importante des enseignantes et des enseignants dans un engagement à arrêter les APC.

La consigne nationale d’arrêt des APC est donc lancée !

Désormais il s’agit pour le SNUipp-FSU d’avancer concrètement vers la réduction du temps d’enseignement (18 heures par semaine avec une étape à 21h) et d’obtenir rapidement des négociations avec la ministre sur ce dossier.

Pour vous accompagner dans votre démarche, nous vous proposons un exemple de lettre à adresser aux parents d’élèves.

PDF - 141.5 ko
Lettre_aux_parents_APC

Dès aujourd’hui, le SNUipp-FSU 71 informe l’IA -DASEN de notre consigne d’utiliser ce temps comme bon nous semble. Nous vous invitons à la suivre et à vous y référer si votre IEN vous demandait des comptes. N’hésitez pas à nous appeler en cas d’amicales pressions....(ou inamicales, d’ailleurs).

Plus nous serons nombreux, plus il sera difficile à l’administration de nous sanctionner !


Article du 5 septembre 2016

Mises en place en 2012 en remplacement de l’Aide Personnalisée, les Activités Pédagogiques Complémentaires n’ont pas convaincu les enseignants, et montré leurs défaillances, voire leurs travers (lire les éléments d’analyse dans notre prochain bulletin). Ainsi, à l’occasion de l’enquête Harris Interactive pour le SNUipp, plus de 80% des collègues s’estiment insatisfaits des APC.

Conformément à ses mandats issus du dernier Congrès de Rodez, le SNUipp lance une campagne nationale visant la réappropriation des 108 heures par les équipes enseignantes, en commençant par l’arrêt des APC.

AINSI, dès la rentrée, montrons que nous sommes nombreux à nous engager pour la fin des APC.

JPEG - 45.1 ko

ENSUITE, À 35 000 ENGAGEMENTS, « ON NE FAIT PLUS LES APC » !

À partir de 35 000 engagements, le SNUipp informera la ministre de sa consigne syndicale de ne plus faire les APC, consigne que nous mettrons ensemble en action.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 71,

Adresse : 2, rue du Parc , Maison des syndicats , Chalon sur saône
- Tel : 03 85 43 56 34 -Email : snu71@snuipp.fr

JPEG - 10.8 ko
SNUipp71-FSU

Directeurs de publication :
- Vincent Castagnino, Marc Dailloux, Marie Larrouy,
- Secrétaires départementaux.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 71 - Saône et Loire, tous droits réservés.