www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 71 - Saône et Loire

Navigation

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 octobre 2016

Vigigender : l’interview du SNUipp71 dans le JSL

Réponse à l’extrême droite

Ici pour les abonnés : http://c.lejsl.com/saone-et-loire/2016/10/01/les-extremistes-catholiques-prechent-l-anti-genre-dans-les-ecoles

Sinon, le contenu ici :

Article du 1er octobre 2016 Tristan Aubry

Le genre en images , sous-titré Quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Voici la curieuse publication de 52 pages qu’ont reçue au moins deux écoles de Chalon-sur-Saône, jeudi. En bas de la couverture, il y a deux mentions : Vigi-gender ( lire par ailleurs ) et “Deviens ce que tu es”.

Petite taille, très pratique, maquette avenante, rubriquage cohérent (préambule, définition, collège-lycée, école, santé publique, Europe, OMS…), tout passe bien. La publication annonce dès la page 2 qu’elle combat le genre ( lire par ailleurs ), « un concept idéologique ».

« Hypersexualisation précoce variée et évolutive »

À l’intérieur, page 7, le livret assure que derrière « l’égalité homme-femme, la lutte contre les stéréotypes sexués et la lutte contre l’homophobie », le genre et ses défenseurs cherchent notamment « l’indifférenciation homme-femme, l’indétermination, le transsexualisme, une hypersexualisation précoce variée et évolutive ». Plus loin, page 42, les auteurs ont reproduit plusieurs affiches publicitaires et de films mettant en scène des couples homosexuels ou des mannequins androgynes.

Une telle revue dans les boîtes aux lettres des écoles a surpris et choqué les membres du Snuipp-FSU (Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles et Pegc - Fédération syndicale unitaire). « Dès le début, on est dans un tissu de mensonges et de malhonnêteté. Ils affirment que le genre dit : “L’homme et la femme sont des constructions culturelles". C’est simpliste. Il y a à la fois des différences entre les sexes mais aussi une construction culturelle de ce qui est masculin et féminin (notamment pour le choix du métier, souvent au détriment des filles). Ainsi, si l’école accepte les différences, elle combat les inégalités entre les sexes. Les auteurs affirment également que l’école met dans la tête qu’ils pourraient choisir leur sexe… », déplore Vincent Castagnino, cosecrétaire départemental du Snuipp-FSU. Et le syndicaliste d’enchaîner : « On ne peut pas nier qu’il y ait des enfants qui ont des parents du même sexe. À l’école, on explique le monde. »

À la direction académique de Saône-et-Loire, les consignes ont été de ne pas diffuser ce livret, qui contient « des propos qui sont complètement erronés ». « Nous ne savons pas combien d’établissements ont reçu ce document, indique Fabien Ben, directeur académique des services de l’Éducation nationale. Face à cette désinformation, le mieux est de ne prêter aucune attention. »

Tristan Aubry tristan.aubry2@lejsl.fr

 

19 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp 71,

Adresse : 2, rue du Parc , Maison des syndicats , Chalon sur saône
- Tel : 03 85 43 56 34 -Email : snu71@snuipp.fr

JPEG - 10.8 ko
SNUipp71-FSU

Directeurs de publication :
- Vincent Castagnino, Mathias Cazier, Aurélie Gagnier-Boivin
- Secrétaires départementaux.


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 71 - Saône et Loire, tous droits réservés.